Le danger des fichiers informatisés

Publié le 9 Novembre 2013

Le danger des fichiers informatisés

Allons-y gaiement. Hum. J'ai un chat dans la gorge.

Imaginez des pros en informatique, des génies, des as en la matière. Imaginez qu'ils soient très malveillants ou très influençables, sensibles à la flatterie ou qu'ils aiment l'argent à un point défiant l'entendement de la raison. Ah, l’appât du gain, le dieu argent, le gout du pouvoir, de l'asservissement.

Simone Veil, en 1990, a essayé de nous prévenir. Moi je pense aux fichiers RH des grandes entreprises, entre autres. Toutes ces données personnelles informatisées qui pourraient tomber entre les mains de tyrans, de dictateurs, de SS, d'inquisiteurs. De sectes. Peut-être est-ce déjà le cas.

Et si certains en profitaient, dans ce cloaque, cette coallision, pour essayer de domestiquer à nouveau toutes ces femmes libres au poing levé. Faisons leur peur qu'elles nous tombent dans les bras, qu'elles se soumettent. Qu'elles redeviennent elles-mêmes, sages et dociles. Mettons leur des bâtons dans les roues, qu'elles s’essoufflent ou bien qu'elles meurent. Menaçons-les de faire pareil, voir pire, avec leurs filles. Jamais elles ne résisteront à la pression. Elles céderont. Ce ne sont que des femmes.

Imaginez des ripoux frustrés, en uniforme ou non, avec du pouvoir, de l'argent et une forte notoriété, par exemple, avec les adresses des femmes et des filles isolées, pauvres ou non. Que pourraient-ils bien leur faire? D'autant qu'aujourd'hui, tout le monde regarde sans lever le petit doigt. Pour sur, ils les feraient passer passer pour folles, ces pauvres femmes. Pratique aussi pour enlever des femmes ou des enfants d'avoir les adresses qui apparaissent sur les fichiers informatisés du service public, par exemple.

Pratique aussi pour casser du boucaque, du pédé, de la femme, du juif, du cathare et tout ce que vous voudrez. En toute impunité, bien entendu.

Il y a des gens vraiment, vraiment très malsains. Mais qui qui qui sont les Snorky?

Sororellement,

Rédigé par Cicne&Ròsa

Publié dans #Féminisme, #Féminicides, #Société, #Manipulation, #Viol

Repost 0
Commenter cet article