Qu'est-ce qu'une secte?

Publié le 12 Décembre 2013

Qu'est-ce qu'une secte?

La dérive sectaire

"Il s'agit d'un dévoiement de la liberté de pensée, d’opinion ou de religion qui porte atteinte à l'ordre public, aux lois ou aux règlements, aux droits fondamentaux, à la sécurité ou à l’intégrité des personnes. Elle se caractérise par la mise en œuvre, par un groupe organisé ou par un individu isolé, quelle que soit sa nature ou son activité, de pressions ou de techniques ayant pour but de créer, de maintenir ou d’exploiter chez une personne un état de sujétion psychologique ou physique, la privant d’une partie de son libre arbitre, avec des conséquences dommageables pour cette personne, son entourage ou pour la société."

Mission Interministerielle de VIgilence et de LUtte contre les DErives sectaires. (MIVILUDE) http://www.derives-sectes.gouv.fr/quest-ce-quune-d%C3%A9rive-sectaire

Les religions -notamment abrahamiques-, liberticides, fratricides et misogynes sont des sectes dangereuses. La place de leurs intégristes de tous bords est en HP ou en prison. Hélas, même si la France est laïque, le nombre de femmes victimes de violences sexistes, qu'elles soient physiques ou psychologiques, nous indique à quel point le système est corrompu par une trame inconsciente -très catholique en ce qui nous concerne- et les dénis de Justice, donnant toute puissance aux bourreaux, sont une tentative d'emprise sectaire. Le féminisme est donc un combat humaniste pour la démocratie ainsi que pour le respect des droits humains. Faire croire aux femmes que leur délivrance passe par la libération -ou l'aliénation- de leurs moeurs sexuelles est sectaire. Imposer le végétarisme ou un rite quelconque est sectaire. Soumettre est bestial ; donc chez les êtres-humains, c'est sectaire. Utiliser des techniques de manipulation ou de suggestion à des fins personnelles est sectaire. Exclure les femmes au nom d'une prétendue domination masculine est sectaire. Exclure les femmes au nom de leur trop grande sensibilité ou de leurs prétendues fragilités cycliques est sectaire : c'est ce qui fortifie notre âme depuis que le monde est monde. Exclure au nom d'une confession ou d'une nationalité est sectaire. Intimer à pacifier et pardonner quelles que soient les situations est sectaire ; notamment face à la violence. Il y a puritanisme, pureté et ... pureté. Des Iris, des Violettes et ... des Belles de Nuit. Chacun(e) son métier. Moi, le droit, la loi et la justice je n'ai pas choisi. Mais d'autres, si, ils/elles sont payé(e)s pour ça. J'affirme que maintenir les êtres-humains dans la peur, le conflit ou la pauvreté, c'est sectaire.

Tiens, noos pourrions "lancer" un Tribunal Pénal International afin de condamner les misogynes et pédophiles des dites églises -et du système-. C'est parfaitement hérétique, comme idée.

Pour les fêtes de fin d'année, je préfère donc célébrer la -ma- féminité et le clair-obscur de la nature.

Sororellement,

Rédigé par Cicne&Ròsa

Publié dans #Féminisme, #Société, #Manipulation, #Religion

Repost 0
Commenter cet article