Rejet du rapport Estrela ou quand les mouvances religieuses intégristes font pression sur l'Europe.

Publié le 13 Décembre 2013

Rejet du rapport Estrela ou quand les mouvances religieuses intégristes font pression sur l'Europe.

Edit, de son prénom, une eurodéputé socialiste portugaise, vice-présidente de la commission du droit des femmes et de l'égalité des genres, l'aurait annoncé sur twitter : nous avons perdu une bataille, pas la guerre.

Son rapport « la santé et les droits reproductifs et génésiques » http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+REPORT+A7-2013-0426+0+DOC+XML+V0//FR&language=fr, présenté au Parlement Européen le mardi 10 Décembre -jour des droits de l'Homme- a été rejeté à peu de voix près. Outre un droit à l'avortement pris en charge et encadré par des professionnels de la santé, ce rapport préconise notamment la Procréation Médicalement Assistée ou l'éducation sexuelle non discriminatoire à l'école, permettant aux enfants, par exemple, d'apprendre à respecter leur corps ainsi que celui d'autrui (pensez aux violences sexistes ordinaires ou non). Le grand bal des louves nous initie ici à une chasse des questeurs/ses de victimes émissaires, qui sont généralement, nous le savons, les êtres les plus sensibles. Education sexuelle qui permettrait d'aborder, aussi, à l'école, les mariages forcés et précoces et de repérer les enfants victimes de violences sexuelles.

Bref, un grand pas en arrière pour les droits des filles et des femmes. De l'élan donc.

Une meilleure éducation à la parité et à l'égalité conscientes ne peut qu'être bénéfique aux générations futures. L'école est laïque et doit le rester, même si nos livres d'histoires ne sont pas totjorn au niveau!

J'ai beaucoup apprécié, avant d'écrire ce billet, de lire les avis des groupuscules et individualités défavorables à ce rapport. Des hommes. Cela ne me surprend guère. On se demande ce qu'ils ont à cacher ;-)

Sororellement,

Rédigé par Cicne&Ròsa

Publié dans #Féminisme, #Société, #Religion, #Laïcité

Repost 0
Commenter cet article