Sur la théorie des phéromones ou la nature du désir.

Publié le 23 Janvier 2014

Sur la théorie des phéromones ou la nature du désir.

Sublimation du désir part II.

Je conseille aux jeunes et moins jeunes femmes non pas de ne point danser mais de ne le faire qu'en conscience que, pour la plus part, il n'ont pas pour autre objectif que de satisfaire leurs sens charnels, en meutes, en troupeaux, en hordes, voir seuls ; surtout quand il est question de déhanché. Ce ne serait donc qu'une question de comportement animal, relatif à une parade nuptiale, une soumission aux phéromones, chez le plus grand nombre. Et dire qu'ils pensent d'eux-mêmes qu'ils sont le sexe fort ... quand pour nous il s'agit d'alchimie spirituelle! Souvent, les hommes pensent aimer mais en réalité ils désirent ou s'aiment eux-mêmes. Et les femmes sont bien sottes de se plier à cette règle aliénante de servitude ou de vouloir les asservir avec leurs faiblesses. Et de faire tous les efforts du monde afin de retenir celles et ceux qui les trahissent et ne les aiment pas. La manipulation est gage d'une bien piètre santé mentale. Ce que mère et fille pardonnent, femme ne pardonne point. Quel sado-masochisme! Mais. Car il y a un Mai. Dieu que les femmes sont fières de ceux qui luttent contre leurs pulsions phéromonales et instinctuelles d'ensemencement, de prédation et de domination ainsi que contre leur besoin d'être maternés, sachant donc aimer. Moi, ces hommes là ont toute ma considération et mon affection, voir, parfois mon admiration. Look look the way he's fighting.

Ainsi, le désir aurait une trajectoire, du bas vers le haut (de la terre vers le ciel) et de l'extérieur vers l'intérieur (du corps vers l'âme). Sublimé, comme chacune le sait quand elle est réellement et profondément amoureuse, il est source d'extases et de jouissances divines, dès lors où les partenaires accordent leurs exaltations et vibrations, d'une façon pour le moins sincère, et pleinement. Il n'est pas invraisemblable de penser que ces états d'âme, si chers aux poètesses, pourraient canaliser les énergies naturelles de la terre, des eaux et du ciel, si chères aux vouivres. La magie élémentale de l'Amor éveille alors à une bien veillance absolue, difficile à atteindre, tant nos schèmes comportementaux inconscients nous assujettissent à notre corps, nos instincts, nos peurs, nos souffrances ainsi que nos pulsions. Il m'est avis que le paradis se cache dans un recoin difficilement accessible de notre cerveau. « Il n’y a pas de péché, mais c’est vous qui faites exister le péché lorsque vous agissez en conformité avec la nature de l’adultère que l’on nomme «le péché». Voilà pourquoi le Bien est venu au milieu de vous jusqu’aux (éléments) de toute nature pour la rétablir dans sa racine. » Évangile de Marie.

Les religieux et autres pseudos spirituels du Mardi rejettent les femmes parce qu'ils ne contrôlent guère les émois qu'elles suscitent en leur âme et en leur chair. Au nom de dieu, des bonnes moeurs ou de l'intelligence ils les écartent du pouvoir, sous quelques forme qu'il revête car, bien souvent ils perdent maîtrise et projettent émotions, éros ou archétypes hors d'eux, ce qui les rend dominateurs, violents et pervers. J'y vois clairement le visage du Malin personnifié, que nous, femmes, connaissons parfaitement.

Pourquoi les hommes mentent et les femmes pleurent?

Sororellement,

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article