En haut des Remparts, les femmes. Amitiés aux Femen.

Publié le 6 Février 2014

En haut des Remparts, les femmes. Amitiés aux Femen.

Tiens, le gouvernement s'agiterait autour du droit des pères. BLASPHÈME !!! Non, ces géniteurs, violents, manipulateurs, pervers, sadiques et narcissiques, ne seront jamais de bons pères, au sens propre du terme, même s'ils font les pitres en haut des grues afin d'attirer l'attention sur les mouvances intégristes et misogynes du royal gang masculiniste. Ils sont justes bons à nous rétrocéder leur sperme pour leurs qualités physiques (le cerveau est bien un élément corporel), mais ne valent pas plus que tous ces faschistes foulant le pavé au nom de la famille dite traditionnelle. Je pleins autant d'étroitesse d'esprit et de manque d'intégrité car ils sabotent les droits des pères aimants qui s'usent et souffrent au nom de l'amour qu'ils portent leurs enfants, et non afin de détruire leurs ex, voir de les pousser en HP ou au suicide. Il en va ainsi du patriarcat qui est entrain de s'effondrer sur lui même tant les armes et stratégies de ces lâches et faibles dégénérés mentaux sont reconnaissables. C'est qu'ils jouent contre leur camp, ces idiots utiles du Ministère des Droit des Femmes.

Ces associations dites masculinistes cachent, défendent et protègent des hommes violents, sectaires, et même incestueux. Hommes, révélez-vous et combattez avec les féministes.

Les enfants ont besoin de héros et d'héroïnes ordinaires, capables de sincérité et d'actes relevant d'un amour vrai non fondé sur des rapports corrompus par le gout du pouvoir et de la domination, mais ils ont aussi besoin de repères et de bornes d'adultes intelligent(e)s qui ne leur mentiront guère toute leur enfance durant. Fini le temps où la violence était impunie et où l'on imposait le silence aux victimes.

Pour ma part, je suis totjorn aussi solidaire des FEMEN, et défendrai leur liberté d'agir et de s'exprimer autant que faire se peut. Pourtant, je suis chrétienne et l'Art Sacré me donne des ailes ; mais, de toute évidence, c'est parce que je suis une femme libre de penser par moi-même qu'elles ne me choquent pas.

Ce que mères et filles pardonnent, femmes ne pardonnent point. Faut-il que nous nous fassions Justice nous-mêmes? En chacun(e) sommeille une psychopathe...

Sororellement,

Rédigé par Cicne&Ròsa

Publié dans #Féminisme, #Féminicides, #Féminin Sacré, #Femen, #Société

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article