Déclamation [Droit de réponse de Psyché-Ψυχή]

Publié le 11 Août 2014

Déclamation [Droit de réponse de Psyché-Ψυχή]

Fille d'un Roi, et pourtant louée pour ma grâce,
Je ne trouve guère d'époux et les heures passent,
Sans que je trouve bonheur, au grand désarroi de mon père,
Méprisée par mes deux soeurs, je suis une solitaire.
Aphrodite, de ma grande beauté envieuse,
Fera de moi sa rivale au miroir, aventureuse,
Et m’enverra son fils afin de me punir,
Jubilant de me faire grande peine et de me voir souffrir.

Mais la flèche décoche et cet Eros pourtant si crédible,
De moi s'éprend et l'amour changera de cible,
Une passion aveugle irradie alors le dieu,
En fin stratège il s'adonne au jeu amoureux ;
Sa mère vengeresse complote et me met à l'épreuve,
Pensant que le temps parachèvera son oeuvre,
Que les déboires finiront par me désespérer,
Et que nul sentiment, à sa fureur, ne pourra résister.

Ma curiosité me met, hélas, en bien mauvaise posture,
Ailée par mes sens j'ai foi en cet amour clair-obscur,
Et aussi laborieuse soit la tâche j'y consens de bon aloi,
M'importe peu cette être divin infâme et sa loi,
Je m'affaire pour celui que j'aime et dans son palais,
Il me remet son âme et de me délier de mon passé me permet ;
Mais le courroux du panthéon se fait entendre,
Faire bénir notre union ne sera pas chose tendre.

Aphrodite la beauté que tu loues est mortelle,
Elle trépassera jusque dans la tombelle,
L'histoire qui est la mienne voile l'immortalité de l'âme,
N'initie guère d'adorer leur corps aux femmes,
Car elles se voient s'éteindre avec lui, tout nous oppose,
Apprends-leur à aller cueillir leur vie dans un jardin de roses,
La coupe d'ambroisie au banquet est apothéose et drogue douce,
Une jouissance exaltée sous les rayons de la lune rousse.

Jalousies et mesquineries édifièrent mon âme,
Ces joutes essoufflées me rangèrent au rang de Dame,
Non pas passive et soumise au sort et au destin,
Mais actrice de ma liberté déjouant les pièges du malin ;
En renaissant à moi-même j'appris à aimer,
Le monde, sans mes chaînes et l'esprit des blés,
La puissance féconde d'une flamme ardente
Gravant pour l'éternité la volupté duelle dan l'attente.

Sororellement,

Repost 0