Ad vitam æternam, le complot.

Publié le 1 Mars 2015

"Ange ou démon" par Isabelle Ballie
"Ange ou démon" par Isabelle Ballie

De l'enfant timide et introvertie,

À l'écart du monde endormi,

À la femme qu'aujourd'hui je suis,

J'en ai bravé des dangers,

Guettant toujours l’inavoué,

Le silencieux, l'indicible secret,

De ma psyché métamorphosée ;

Le rêve toujours prend la pause,

Dans mes pensées et mes proses,

Me laissant tremblante sans ma dose,

Satisfaisant mon gout pour l'aventure,

Et pansant la moindre blessure,

Faignant des airs de désinvolture.

Cent fois j'ai rêvé de l'amour,

Jamais lésée au lever du jour,

Retrouvant l'âmant, le troubadour,

Épris de tendres passions idéalistes,

À la profession de foi humaniste,

Rompu aux expériences des alchimistes...

Je l'ai rêvé dès l'adolescence,

À chaque trahison ou inconscience,

J'ai tenu le fil et la distance,

Dans le fol espoir de vivre cette hérésie,

Ce désir pressant d'accalmie,

Une nuit, foudroyée par l'agnosie.

Maintenant que je me suis trouvée,

Livrée jusqu'aux sangs de la maternité,

Féministe accomplie et éhontée,

Il te faudra remonter l'estey sinueux,

Me retrouver sous les cieux,

Pour déguster l'alcool capiteux.

Car j'ai encore beaucoup à faire,

Pour extatiquement satisfaire,

Les sens ennoblis de l'archère ;

Goûter aux jeux à saveur inconnue,

Bas couture sur ma peau nue,

Complicité et confiance absolues,

Loin des fourberies avilissantes,

Loin des paroles blessantes,

Loin des manigances anéantissantes ;

Plus près du choeur de Déméter,

De l'echo de ma voix et de mon éther,

Comme un complot entre ciel et mer.

Sororellement,

Rédigé par Cicne&Ròsa

Publié dans #Musique et Poésie, #Trobairitz&Trobadors

Repost 0
Commenter cet article