Monsieur Gris vous attend .....

Publié le 23 Février 2015

"La légende d'Eros et Psyché" Angélica Kauffmann
"La légende d'Eros et Psyché" Angélica Kauffmann

50 nuances de gris sous mes doigts,
Sa tignasse ébouriffée sur la soie,
Qui glissait le long de la cambrure de mes reins,
Ou crissant sous ses doigts libertins ...
Jamais au fond de ses yeux l'inquiétante lueur,
L'instinct de domination du prédateur,
Juste un désir ardent éclipsant la raison,
Initiant les jeux de deux corps au diapason ;
Le souffle court, les lèvres caressantes,
Monts et merveilles, caresses troublantes,
Autre, toujours estimée comme le précieux sel,
De l'alchimiste fou découvrant l'or immatériel ;
Je reconnais bien là son caractère fort,
Son tempérament fougueux et le décor,
De nos éclats de voix quand la tension monte,
Sans la moindre violence, jamais, en acompte ;
L'un qui ne cherche pas à soumettre ou humilier,
Sait que l'autre plus encore à donner :
Des instants amantins aux extases éclatantes,
Et la journée durant, ces souvenirs nus, hantent,
De l'audace d'un âmant joueur et attentionné,
Aux rythmes endiablés d'une chevauchée,
Laissant les corps passablement épuisés,
Sans frustration ni honte et un gout de plaisir partagé.

Sororellement,

Repost 0
Commenter cet article

christine gamita 25/02/2015 16:21

En quoi le mythe de Psyché et Eros auraient à voir avec ce pauvre macho de bas étage sans nuances ? Cela salit ces belles allégories et les métaphores antiques de les mettre en présence.
Il n'y eût jamais problème de consentement ravi par emprise entre Eros et Psyché.

Cicne&Ròsa 25/02/2015 16:29

Je suis bien d'accord, il s'agit de consentement, d'éro(s)tisme, de volupté. Les épreuves que traverse Psyché ne sont en aucun cas un jeu sadique de l'amant mystérieux. C'est pour cela que je souligne par la prose mon gout certain pour les rapports non-violents. Histoire de répondre gentiment à celles qui "kiffent" le film/livre. Éros et Psyché c'est autre chose en somme, histoire de dire que telle est ma conclusion .