Sujets qui fâchent : les positions féministes (radicales) d'A&J et la coalition patriarcale

Publié le 13 Décembre 2016

Donc Adélais&Jasmine est radicalement et résolument féministe, qu'on se le dise. Et c'est sans appel.

Et non, je ne suis pas parano en m'égosillant sur la coalition politico-religieuse patriarcale qui fait régresser nos droits un peu partout dans le monde et nous intime à reculer face à certaines de nos ambitions notamment en ce qui concerne l'égalité et la parité aux postes clefs. Il n'y a pas pire aveugle que celle qui ne veut pas voir : il suffit de lire la presse spécialisée (je n'ai pas dit d'allumer TF1 ou BMFM ou TPAMP).... L'idée c'est de se renseigner un minimum avant de coller une pathologie grave à quelqu'un en le marginalisant, en l'excluant sous prétexte qu'on ne connait/ne comprend pas ce dont il parle. Vous êtes-vous seulement imaginé une seconde que ... vous n'étiez peut-être pas au courant? Genre as-tu au moins essayé de réfléchir, rechercher, analyser par toi même en dehors de tout ce qui facilite ton "instruction" (médias de masse) pour que tu penses comme ta voisine? Alors oui, on me dit que j'exagère quand je fais remarquer, en pleine campagne présidentielle, que les candidats draguent les communautés religieuses comme les cathos ou les musulmans sans même les interpeller, laicité oblige, sur la misogynie de leur culte qui n'estime pas les femmes suffisamment pures et éclairées pour enseigner le Coran ou devenir Papesses. Alors même que les plus intégristes de ces deux courants (que l'on essaie d'invisibiliser en minimisant leur capacité de nuisance) pourrissent le vivre ensemble qui fut autre fois pourtant si cher aux Occitans, au temps des cathares en Languedoc. Non, ce n'est pas une utopie. Non, je n'exagère pas. Je veux que vous m'expliquiez POURQUOI une femme, en France, ne peut pas officiellement enseigner le Coran si elle en a envie ou ambitionner d'être ordonnée Prêtresse catholique. Expliquez moi avec des mots simples pourquoi ce n'est pas possible et pourquoi vous estimez que j'exagère! Expliquez moi pourquoi on n'Instaure pas clairement le débat sur le sujet tout en désamorçant les bombes? Si c'étaient les noirs ou les homos qui étaient mis de côté, on crierait au scandale raciste et homophobe. Mais pour les femmes, cette  moitié de l'humanité, cela ne dérange personne? L'idée de la laIcité c'est que chacun-e puisse se sentir libre de vivre sa foi. Certes mais la quelle? Celle d'inférioriser les femmes? D'humilier encore et encore leur pauvre condition?

 

 

Voilons-les. Voilons-nous. Bâchons-nous. A l'heure où des centaines, des milliers de femmes se battent pour pouvoir enlever le voile en terre d'Islam sans être lapidées, brûlées à l'acide, condamnées à mort, à la prison ou violentées de toutes les façons possibles et imaginables que ce soit, à l'heure ou des imams en France (Rachid Abou Houdeyfa par exemple) disent à un public mineur qu'une femme non voilée ne doit pas s'étonner d'être violée, car les femmes non voilées sont sans honneur, d'autres, tout à fait libres de ne pas se voiler, sur notre territoire, recouvrent leur chevelure (ou leur corps) d'un voile de pudicité renvoyant l'image à celles qui ne le font pas qu'elles sont d'impures tentatrices et aux hommes d'animaux incapables de maîtriser leurs pulsions. Curieusement, ces dernières années, celles qui n'en portaient pas en portent, celles qui en mettaient des colorés se cachent sous des teintes de plus en plus sombres, et après on va on va souligner un soupçon de paranoia chez moi si je dis que la charia s'impose insidieusement dans certains quartiers. Mais bordel, n'avez-vous donc pas compris que les campagnes "femmes et espace public" ou que les actions menées par La Brigade des Mères permettent de dénoncer ces états de faits? Entendez-vous que les intégristes cathos menés par les droites extrêmes agissent en réaction? L'idée n'est pas de viser les musulmans, ni les chrétiens, mais bien les fondamentalistes des deux bords, ceux qui s'entre-tuent avec nouEs ou milieu. Je ne confonds pas islamiste et musulman, pas plus que je n'oublie que dans certaines campagnes les femmes seules sont mal vues dans les cafés, et même que j'ai été un jour invitée dans un restaurant -à la grande ville, Paris- interdit aux femmes le soir. C'est dire. Rien de tel que la misogynie des cadres et cadres sup-qui-planquent-leurs-cadavres, misogynie bien connue par les commerciales et les infirmières, par exemple, mais aussi par les femmes politiques ou flics : le plafond de verre, ce n'est pas le fruit de mon imagination ou ma névrose ou ma paranoia. En général, c'est plutôt ... l'ormeta.

 

 

Je ne vais pas m'étaler sur la prostitution, j'étais de tout coeur avec Rosen dans son combat, combat rondement mené que nous avons gagné (pénalisation des clients), et j'en avais même créé le logo qui a fini en autocollant sur la veste de Pascale Boistard mine de rien, j'étais contente! D'ailleurs les filles d'OLF coucou, si je pouvais avoir un autocollant ou une affiche en retour, pour le service rendu à la Nation, ce serait sympa. Donc oui, abolitionniste hein. Si tu estimes que ta fille/mère/soeur est trop bien pour vendre son corps à ton pote, c'est pareil pour toutes les autres filles et femmes. On n'est jamais vraiment très très libre de se prostituer. Surtout quand on sait le nombre d'étudiant-e-s de plus en plus élevé qui se prostituent pour payer leurs études. C'est un peu la même chose quand je dis aux vieux porcs qui affichent sur les réseaux sociaux des photos de (jeunes) femmes nues : d'abord on ne connait pas les circonstances dans les quelles ont étés prises les images, ni si la femme en question autorise au partage. Cela peut être, genre, ta fille ou petite fille gros vicelard qui a fait un cliché érotique avec son amoureux, puis un jour elle l'a quitté et il s'est vengé en partageant son intimité : c'est du revenge porn, et c'est un délit. Dans le doute. Partage pas, vieux vicelard. Ou jeune vicelard. Ecervelé dans tous les cas. Là aussi, une hystérie collective de ces chieuses de féministes. https://fondationdesfemmes.org/le-delit-de-revenge-porn-adopte-dans-le-code-penal/

 

 

Donc pro-choix pour ce qui est de l'avortement, abolitionniste (quel que soit l'esclavagisme ; être celui de son patron en bossant exclusivement pour payer ses factures, ou pour la prostitution, ou le servage sexuel et domestique pour ce qui est du mariage, etc) ouvertement d'inspiration dianique, provoc et laique. Touchée par l'anti spécisme, écolo-peut-mieux-faire, mais pas végé. Altermondialiste. Opposée à la GPA et à l'éducation genrée. 

 

Voili voilou.

 

Avec sororité ;-)

Rédigé par Cicne&Ròsa

Publié dans #Société, #Féminisme, #Religion, #Féminicides

Repost 0
Commenter cet article