Je ne t'écrirai plus - La lettre

Publié le 17 Janvier 2017

Non, je ne t'écrirai pas, ce serait juste pour maintenir un lien que je veux indéfectible et je sais qu'il n'en est rien. Je t'ai trop investi, je ne renie rien ni ne veux faire marche arrière, mais la confiance rompue, à quoi bon aller plus avant? Pourtant, j'en ai, des choses à te dire. A toi, et à toi seul ... c'est le gout que tu m'as rendu, celui du partage, de l'intime. Celui qui fait mal, celui qui m'épuise, qui me voit me réveiller en sursaut en pleine nuit, qui me donne des palpitations, qui me frustre, qui m'endolorit ... qui m'écorche. Désespérance. Je ne te remercie pas, je ne m'ouvrirai plus, c'est fini, même si j'ai envie de lui : il n'est pas sadique.

 

Non, je ne t'écrirai plus, à quoi servirait de te dire le mal qui me ronge à part nourrir le pouvoir que tu as sur moi ipso facto?

 

Je me rends donc au silence, en silence. Et ne veux plus prononcer ton nom ni entendre parler de toi.

 

 

Rédigé par Cicne&Ròsa

Publié dans #Société, #Manipulation

Repost 0