2022 sera féministe ou ne sera pas

Publié le 18 Mars 2017

Je ne comprends pas comment, en 2017, avec le nombre d'assos féministes qu'il y a il n'y ait pas de réelle ambition pour les présidentielles? Elles sont toutes a défendre leur candidat, comme les princesses et autres Dames défendraient leur Champion dans un tournoi de chevalerie, coincées entre leurs conflits d'égos surdimensionnés (la quelle laissera son nom gravé dans le marbre de l'histoire du féminisme?) et leur conflit de loyauté entre papa et maman. Genre tu milites (de militaire ; les amazones Kurdes en sont un superbe exemple) dans l'ombre de ceux qui ont déjà du pouvoir, pour te satisfaire des cacahuètes qu'ils te jettent. Tu bouffes leurs restes, tu fais leurs poubelles, les mime, les singe. Et pourtant, la planète et l'humanité sont à sang et à feu à cause de leurs politiques patriarcales et phallocrates, centrées sur la quête de pouvoir et l'esprit de domination plutôt que sur une quête de justice et l'égalité. Nous sommes en 2017, et malgré les centaines d'assos féministes (dont je ne suis pas), nous n'avons pas été capables de nous entendre sur un parti féministe, une candidate féministe, que nous aurions pu porter, toutes ensembles, tous bords confondus. Nous sommes en 2017 et nous ne faisons qu'en fonction de ce que nous laissent les hommes. lol. Et certaines viennent m'expliquer qu'elles suppriment mes billets de leurs groupes car "elles n'adhèrent pas à mes analyses". Et elles se disent universalistes et engagées sans respecter la liberté de conscience et d'expression, rejetant ce qu'elles ne comprennent pas, ou ce avec quoi elles ne sont pas d'accord, sans égard pour l'individualité d'autrui. Exaspérantes ces féministes de comptoir à la solde du patriarcat.
 
Les intégristes religieux font régresser les droits des femmes partout dans le monde, et elles se demandent pour quel candidat il faut voter. 5 femmes pour 49 candidat.e.s, certaines voteront, hélas encore, comme papa ou leur mari/conjoint quand d'autres estimeront qu'une femme n'a pas les épaules pour ce genre de fonction. Bref.
 
Et au passage, bravo et merci à Jon Palais pour ses actions et son engagement, oeuvrant concrètement, lui, pour le pacifisme, en intervenant par exemple dans un tout nouveau module de formation à la non-violence à l'Université.
 
 
#EnCampagneFéministe2022
 

 

 
Avec sororité,

Rédigé par Cicne&Ròsa

Publié dans #Féminisme, #Société, #Laïcité

Repost 0
Commenter cet article