C'est quoi la R-évolution Occitane?

Publié le 17 Septembre 2013

C'est quoi la R-évolution Occitane?

Une évolution qui ne manque pas d'R. Voilà ce qu'est la R-évolution Occitane.

Combien sommes-nous en ne plus croire aux politicards, tous partis confondus? On sait d'eux que leur communication est étudiée par des conseillers, femmes et hommes qui sont grassement rémunérés afin qu'ils inspirent confiance : le moindre mot, le moindre geste sont étudiés afin de nous manipuler, ils savent même jouer avec nos émotions en dirigeant, par exemple, les actualités selon leur bon vouloir. L'analyse transactionnelle est un outil maîtrisé par les hauts fonctionnaires et grands patrons, qui distillent leurs techniques de management à leurs cadres, faisant du rendement et du profit les priorités de la Société. On voit ce que cela donne en se souvenant, par exemple, des victimes assassinées chez Orange ; car oui, ces suicides sont des meurtres déguisés car la pression qu'ont vécu ces personnes fut telle que la seule issue qu'ils voyaient était la mort. Imaginez leur souffrance... Et nous ne sommes pas à l'abris que cela se reproduise : beaucoup souffrent encore, et la crise génère des tensions qui sont toujours évacuées sur plus petit que soi, souvent ceux qui se taisent et qui prennent sur eux, foncièrement non-violents. La confiance s'effrite, la famille se fragilise (oui oui, à cause du Système, pas du droit des homos!), la besace à colères se remplit et on cherche des responsables : les juifs, les arabes, les femmes, les homos, les franc-maçons, les riches, les assistés (...) mais jamais on ne vise au dessus, par crainte des représailles, de perdre son boulot, sa maison ou ses enfants.

Là encore, ne me dites pas que ce n'est pas voulu? Peut-être qu'une guerre mondiale allégerait la planète? Et résoudrait de fait le problème des ressources épuisées de notre bonne mère la Terre? Pourtant, je ne suis pas conspirationniste, mais j'ai du temps pour penser, et plus je pense, plus je me dis qu'une bande de tordus, des dégénérés mentaux, nous mènent droit au mur. Pourquoi autant de pauvreté? C'est bien qu'elle est voulue puisqu'on sait créer de l'argent, pourquoi en créer si peu et affamer le peuple si ce n'est afin de nourrir les haines culturelles, identitaires, sexistes, générationnelles, confessionnelles? Nous pousser vers nos retranchements, nous rendre agressifs, méfiants, envieux, bref, nous pousser au vice et à la faute. En faisant passer cela pour une révolution, un combat du Peuple pour ses droits et sa dignité perdus dans l'ultra capitalisme.

Loin de moi l'idée de faire de l'anti-politisme primaire, ni de créer des dichotomies aggravantes. Ayons d'abord foi en nous et en nos semblables avant de servir les intérêts politiques d'une poignée de femmes et d'hommes qui ne sont pas à idéaliser car pas mieux placés que nous pour penser à nous-mêmes, à nos besoins et nos attentes. N'oublions pas que Jean Jaurès était Languedocien, tout comme Olympe de Gouges, assassinés tous les deux. Je ne parle pas de la région administrative mais de la région historique, qui s'étend de Nimes et Montpellier en passant par Narbonne et Carcassonne, jusqu'à Foix, Toulouse et Albi. Nous avons notre mot à dire et notre part à penser.

Pour s'en sortir, je ne vois que la liberté d'expression. Communiquons, cherchons des solutions, plutôt que d'alimenter nos peurs liberticides et fratricides (ce en quoi excellent certains merdias). Le "Sauveur" ne viendra pas, l'épisode est clôt, il est mort assassiné il y a deux mille ans sur la croix, comme les autres. Nous avons besoin d'argent. Puisqu'ils ne veulent ou peuvent, pas nous en donner, il va bien falloir faire quelque chose. On ne va quand même pas se le voler entre nous, non? Perso, si j'en avais, je n'achèterais plus que local, si possible : acheter des fringues et des jouets made in Asia faites par des petites mains de gosses à mes enfants, franchement, cela me fait chier. Lâcher du fric aux gros groupes, alors que certains n'ont aucune éthique dans les affaires et font passer l'humain en dernier lieu, idem. Mais en ce moment, moi, ce que je regarde, c'est mon porte monnaie comme beaucoup.

Pour toutes ces raisons, combattre pour le Droit des femmes et leur ascension est essentiel, non pas qu'elles soient plus humaines, mais elles sont, par habitude et conditionnement éducationnel, plus aptes à penser les qualités humaines et le droit humain avant le business. Cela n'empêche en rien que certaines deviennent des guerrières aux dents longues, mais les qualités de coeur sont bien plus souvent mieux assumées par les femmes que par les hommes.

L'idéal serait un binôme présidentiel mixte en 2017. Non pas un Président et sa compagne l'influençant, mais bel et bien un duo. Comme dans toutes les strates dirigeantes. Ce n'est pas de la complémentarité humaine, mais de la complémentarité de compétences et de visions. Tant que la femme ne sera pas l'égale de l'homme, ce monde n'ira pas bien. Après tout, avec les salaires qu'ils se font, ils peuvent bien partager. Mais combien en seraient capables? S'ils savaient, réellement, tenir le monde, il n'y aurait pas autant de souffrances et de violences.

Les grèves de ménage et de sexe produisent leurs effets ici.

Donc, Messieurs, veuillez cesser de nous dire que c'est votre domaine. Si ça l'était, depuis le temps, on le saurait.

Sororellement,

Illustration, évolution de l'esperluette.

Un artiste qui chanta, aussi, Brassens.

Rédigé par Cicne&Ròsa

Publié dans #Société, #Féminisme, #Laïcité, #Manipulation

Repost 0
Commenter cet article

cg 18/09/2013 00:14

l'esperluette étant de début le et caetera latin