Publié le 13 Août 2018

TW

 

De plus en plus de vidéos/articles tournent sur les prétendues ambitions pédophiles gouvernementales suite à la loi Schiappa, certain.e.s appelant même au boycott de la rentrée scolaire !

Alors évidemment, l'assouplissement de ce texte de loi (par rapport au projet) me fait bondir car il n'a pas évolué dans le sens escompté, il aurait été au contraire opportun de durcir le ton, mais en aucun cas il ne faut prendre part à la psychose collective que tentent de mettre en place les droites extrêmes main dans la main avec les intégristes religieux. Evidemment, je n'encense pas Schiappa que je ne trouve pas suffisamment courageuse pour défendre réellement les droits des femmes et des enfants, au sein d'un gouvernement dans le quel elle ne le peut peut-être pas d'ailleurs.  C'est bien effectivement au sujet du consentement  qu'il fallait être plus ferme, mais à aucun moment non plus l'Etat ne s'est soumis aux islamistes (comme je viens de le lire dans un échange avec une amie féministe et femme politique) les quels en effet estiment que les jeunes filles peuvent se marier à partir de 9 ans, âge au quel Aïcha fut donnée au dit prophète. Ces mariages forcés et précoces sont absolument abjects, et souvent nos femmes et hommes politiques de gauche manquent de courage en se cachant derrière le relativisme culturel ne dénonçant pas cette pratique, mais il me semble très abusif de dire que Schiappa -qui certes n'a pas défendu son projet de loi comme il se doit- répond ouvertement aux souhaits des islamistes (ou des pédophiles). Ce qu'il faut savoir, et ce que reprochent les assos de protection de l'enfance et les féministes, c'est que cette loi n'a quasiment rien changé. La présomption de non consentement n'a pas été supprimée, elle n'a juste pas été validée en commission des lois par l'Assemblée Nationale comme Schiappa s'y était engagée. Encore une fois, les musulmans ont bon dos, comme s'il n'y avait des pédocriminels que chez eux ; nos bons curés de campagne et leurs ouailles les protégeant ne pourraient me contredire vu le nombre de scandales à ce sujet dans l'église catholique!

Nous avions déjà eu le droit à la folle course contre le gvnmnt Hollande de Belghoul, De La Rochère, Boutin, Bourges etc du Printemps Français/Manif pour tous à l'origine notamment des JRE et des intox autour de la théorie du genre et de l'éducation sexuelle dès la maternelle proposant la masturbation, selon de prétendues préconisations de l'OMS (vrai doc à lire ici). Vallaud-Belkacem qui portait ces projets était trop jeune, trop femme, trop féministe, trop orientale. On se souviendra encore que les mêmes étaient dans la rue contre le mariage de deux personne de même sexe. Pourquoi, ça, je ne l'ai toujours pas compris.

 

 

Je rappelle que La Manif Pour Tous fut créée sous Ratzinger (pape Benoît XVI, pseudo en mémoire de Benoît XII, pape Languedocien (Ariégeois) bien connu pour son zèle en tant qu'inquisiteur pendant les persécutions contre les dits cathares, les Albigeois), issu de la Congrégation pour la doctrine de la foi (ancienne inquisition) et des jeunesses hitlériennes, et que leur objectif est de faire le nid aux droites extrêmes européennes, espérant le retour de l'ordre moral, notamment en jouant avec les peurs, en créant des phobies collectives (techniques de manipulation sectaires de mise sous emprise, c'est à dire propagande), ce qui de fait fédérera aux mauvais endroits politiquement parlant, Trump et Poutine en sont des exemples concrets. C'est donc par définition un terrorisme. S'il y a une volonté de "nouveau gouvernement mondial" et un complot (je suis ironique, évidemment), moi je le vois plutôt ici, en une coalition politico-religieuse patriarcale....

 

#EpurSiMuove

Voir les commentaires

Rédigé par Cicne&Ròsa

Publié dans #Féminisme, #Société, #Religion, #Manipulation, #Laïcité

Repost0